M. Mikaël Kingsbury

March 3, 2012

Allocution présenté devant le Sénat du Canada en mars 2012



L'honorable Claude Carignan (leader adjoint du gouvernement) : Honorables sénateurs, je prends la parole aujourd'hui pour vous parler d'un jeune homme déterminé et courageux qui ne cesse de nous faire honneur partout à travers le monde.

Mikaël Kingsbury est un jeune skieur de bosse, âgé de 19 ans, originaire de Deux-Montagnes et jeune boursier de la Fondation Élite Saint-Eustache. Il a récemment remporté le prestigieux Globe de cristal, récompense suprême attribuée chaque année au champion de la Coupe du monde de cette discipline.

 

Mikaël est un jeune homme d’exception. Aux derniers Jeux olympiques, à Vancouver, il ne faisait pas partie de l’équipe nationale. Il était responsable d’ouvrir la piste pour préparer les installations avant les compétitions. Sa performance a été si impressionnante, selon les experts du milieu, qu’elle lui aurait sans doute permis de remporter la quatrième place lors de la finale.

 

Michael est maintenant membre de l'équipe nationale. Il a été si dominant cette année qu'il a confirmé son statut de champion du monde avant même la fin du calendrier des compétitions. C'est à Naeba, au Japon, qu'il s'est inscrit dans l'histoire. Il a dû affronter des conditions difficiles; un rhume et un énorme brouillard ont tenté de se dresser devant lui, mais il a su faire preuve du calme qui caractérise nos plus brillants athlètes et a trouvé le bon dosage d'énergie pour faire une descente digne de mention, digne des plus grands champions.

 

Cette saison, Mikaël a remporté huit médailles d'or et une d'argent sur neuf compétitions. Il totalise 880 points, alors que le second au classement en compte 459. Ce qui est impressionnant de Mikaël, c'est qu'il sait garder les deux pieds sur terre, aussi bien qu'il sait sauter les parcours de bosses. Même s'il est le plus jeune skieur de bosse de l'histoire à remporter le Globe de cristal, son humilité et sa détermination sont des facteurs clés de sa réussite et font de lui un modèle pour des milliers de jeunes Canadiens.

 

Plus jeune, il collectionnait les photos des skieurs acrobatiques, espérant un jour pouvoir simplement skier à leurs côtés. Aujourd'hui, son rêve l'a mené au plus haut sommet de son sport. Mikaël nous prouve que, quand on y croit, quand on travaille sans relâche vers un but précis, on ne peut qu'en sortir gagnant.

 

Le jeune prodigue n'entend pas s'arrêter là. Il a maintenant une cible précise en tête : les Jeux olympiques de 2014, en Russie. D'ici là, il continuera à s'entraîner et à performer lors des épreuves de la Coupe du monde, à la grande joie de ses parents, 

Robert et Julie, et de toute l'équipe nationale de ski acrobatique. Mikaël sait exactement ce qui l'attend en sol russe. Il pourra continuer de compter sur le soutien indéfectible de son équipe habituelle et de ses partisans.

Mikaël marche sur les traces des champions olympiques Alexandre Bilodeau et Jean-Luc Brassard et continue de faire honneur au Canada.


Encore une fois, félicitations, Mikaël, nous sommes tous fiers de toi!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload