Présentation du nouveau modèle de fonctionnement du Conseil national de recherches du Canada

May 7, 2013

Merci et bonjour à tous. Je suis très heureux d’être avec vous aujourd’hui, à l’occasion de ce grand événement.

 

Je salue mon collègue, le ministre d’État aux Sciences et à la Technologie, M. Gary Goodyear, ainsi que le président du Conseil national de recherches du Canada, M. John McDougall. Ils prendront tous deux la parole dans quelques minutes.

Mesdames et Messieurs, nous sommes rassemblés ici aujourd’hui pour présenter le nouveau modèle de fonctionnement du CNRC.

 

À titre de principal organisme responsable de la recherche-développement de notre pays, le CNRC a toujours joué un rôle de premier plan à l’égard du système d’innovation du Canada.

 

En 2007, notre gouvernement a adopté une nouvelle approche visant à édifier une économie novatrice au pays. Le lancement de notre stratégie globale en matière de sciences et de technologie par le premier ministre a été un moment décisif.

 

Afin d’étayer cette stratégie, nous avons réservé près de 9 milliards de dollars de nouveaux fonds pour les sciences, la technologie et l’expansion d’entreprises de pointe, ce qui a contribué à instaurer au pays un régime de recherche et d’innovation de calibre mondial.

 

Dans la même veine, le Plan d’action économique de 2013 prévoit des ressources accrues pour appuyer la recherche de pointe dans les universités et d’autres établissements de recherche de premier plan, comme le CNRC.

 

Ces mesures visent à renforcer encore plus l’avantage du Canada en matière de recherche. Elles permettront aussi à notre pays de prospérer au sein de l’économie mondiale du savoir.

 

Notre gouvernement continuera de travailler avec ses partenaires afin d’encourager les initiatives d’innovation et d’optimiser les avantages pour les Canadiens.

 

Et plus particulièrement, nous continuerons de faire en sorte que les nouvelles idées soient mises de l’avant et passent des laboratoires aux marchés.

 

Et c’est la raison de notre rassemblement aujourd’hui.

 

Le CNRC réoriente ses activités de recherche et technologie de manière à mieux répondre aux besoins de l’industrie.

Il travaillera main dans la main avec le secteur privé afin de combler les fossés en matière de technologie, ce qui rehaussera la compétitivité du Canada à l’échelle internationale.

 

Pour assurer une transition en douceur, le Plan d’action économique de 2013 prévoit 121 millions de dollars pour appuyer cette restructuration.

 

Une fois recentré, le Conseil aidera les entreprises canadiennes à obtenir l’expertise technique dont elles ont besoin pour être encore plus prospères à l’échelle internationale. Ce faisant, il créera un environnement plus propice pour les entreprises en démarrage et leur donnant accès à des conseils scientifiques de très haut niveau.

 

Mesdames et Messieurs, en appuyant la recherche et la technologie de pointe, le gouvernement Harper investit dans la prospérité actuelle et future des Canadiens.

 

Une fois de plus, laissez-moi vous dire à quel point je suis fier d’être avec vous aujourd'hui à l’occasion de cet événement marquant de l’histoire du Conseil national de recherches du Canada, qui est l’un de nos meilleurs atouts.

Je vous remercie.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload