Déclaration du sénateur Carignan

November 26, 2014

OTTAWA, le 25 novembre 2014 – Le sénateur Claude Carignan, Leader du gouvernement au Sénat, a tenu aujourd’hui à remercier et à féliciter le président Noël A. Kinsella, qui prendra sa retraite plus tard cette semaine, pour ses nombreuses années de dévouement au service de la population canadienne.

 

« Le président Kinsella a veillé à ce que cette grande institution soit plus transparente et accessible pour tous les Canadiens », a souligné le sénateur Carignan, se référant au rôle du président sortant dans la modernisation du Sénat.

Parmi la longue liste de ses réalisations en tant que président, le sénateur Kinsella a supervisé la divulgation volontaire des dépenses et des contrats du Sénat, des vérifications annuelles des finances du Sénat par une tierce partie, en plus d’adopter des mesures de réduction des coûts et d’amélioration de l’efficacité. Durant l’automne 2013, en grande partie grâce à sa capacité à travailler avec toutes les parties dans la poursuite du bien commun, le sénateur Kinsella est devenu président du Comité de la Régie interne, du budget et de l’administration.

 

« Le président Kinsella laissera une marque indélébile sur l’histoire de ce pays, non seulement par son travail au Sénat, mais tout au long de sa carrière », a ajouté le sénateur Carignan.

 

Le sénateur Kinsella a servi pendant 41 ans en tant que membre du corps professoral de l’Université St. Thomas, à Fredericton, et a été président du Centre des droits de la personne de l’Atlantique de cette même université. Il a également été président à la fois de la Fondation canadienne des droits et de l’Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne. Les recherches du sénateur Kinsella ont mené à la création de la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, dont le sénateur a été le premier président pendant plus de vingt ans.

 

Le sénateur Kinsella s’est joint à la délégation du Nouveau-Brunswick dans le cadre des négociations tenues pour le rapatriement de la Constitution et qui ont consacré la Charte canadienne des droits et libertés.

 

Originaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, le sénateur Kinsella a été nommé au Sénat le 12 septembre 1990 sur la recommandation du Premier ministre Brian Mulroney. Le sénateur a servi comme whip de l’Opposition, leader-adjoint de l’Opposition et chef de l’Opposition avant d’être nommé président du Sénat, le 8 février 2006.

 

« Aujourd’hui, nous remercions un collègue remarquable, alors que le Sénat dit adieu à un président noble et équitable. Au nom du Caucus conservateur du Sénat, je salue le travail extraordinaire de Noël A. Kinsella et lui souhaite tous nos vœux de succès pour les années à venir », a conclu le leader du gouvernement au Sénat, l’honorable Claude Carignan.

- 30 -

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload