Discours au Sénat pour souligner l’ouverture de la 42e législature

December 9, 2015

Le mardi 8 décembre 2015

 

Honorables sénateurs, permettez-moi de souhaiter la bienvenue à chacun d'entre vous.

Il est assez particulier de se trouver de ce côté-ci de la Chambre, mais on peut en tirer des avantages, car on découvre des peintures que l'on n'avait pas eu la possibilité d'admirer auparavant.

Bien entendu, il s'agit pour moi d'un privilège renouvelé que de me retrouver de nouveau avec vous tous. Bien des choses ont changé depuis la dernière fois où nous étions réunis, mais je suis certain que notre désir collectif de bien servir les intérêts supérieurs des Canadiens demeure intact.

We have a lot of work in front of us. First, we have to continue our hard work toward the modernization of this institution to ensure a more efficient, transparent and accountable Senate that serves Canadians. I have no doubt that together we can succeed in our efforts to improve the perception that Canadians have of this institution.

Évidemment, nous devrons composer avec les changements que le nouveau gouvernement entend apporter au fonctionnement du Sénat. Nous ne pouvons qu'espérer que ces changements se fassent en collaboration avec les membres de cette Chambre, et non de façon péremptoire.

De plus, au cours de cette quarante-deuxième législature du Parlement, nous devrons débattre de plusieurs sujets qui touchent nos concitoyens partout au Canada.

On behalf of my colleagues in the Conservative Senate caucus, we look forward to building a constructive opposition. We also want to respect the will of the population. As the Honourable Dominic LeBlanc and Prime Minister Justin Trudeau have noted, we have all been invited to revise and approve bills, should we feel they merit amendments. I cannot wait to see if this openness is shared by our colleagues on the other side.

J'aimerais enfin féliciter notre collègue, l'honorable George Furey, de sa nomination à titre de Président. Le premier ministre ne m'a pas consulté avant de prendre cette décision mais, s'il l'avait fait, je lui aurais dit qu'il s'agissait d'un excellent choix.

Nous entendons collaborer avec vous, ainsi qu'avec tous les sénateurs, afin que le Sénat fonctionne adéquatement, que nos débats se déroulent de façon respectueuse et que les Canadiens soient servis de la meilleure façon possible.

Au nom de mes collègues, je vous souhaite bonne chance.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload