Le Sénat fait savoir au ministre Carr que les ressources naturelles créent des emplois

March 10, 2016

Le Sénat fait savoir au ministre Carr que les ressources naturelles créent des emplois

OTTAWA, 9 mars 2016 – Cet après-midi, le sénateur Claude Carignan, leader de l’opposition au Sénat, a invité l’honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles, à la période des questions au Sénat.

 

Aujourd’hui, la période des questions au Sénat a porté sur des questions au ministre au sujet de la prospérité du Canada qui a toujours reposé sur ses ressources naturelles. En effet, l’économie canadienne et les emplois canadiens sont tributaires de cette richesse.

 

Le sénateur Carignan a posé la première question, demandant au ministre Carr si le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères, actuellement à Washington, cherchent à conclure un meilleur accord sur le bois d’œuvre pour le Canada. Le ministre Carr a dit qu’il serait surpris si le Premier ministre Trudeau n’abordait pas le dossier pendant son séjour à Washington.

 

La question du sénateur Doug Black concernait l’Alberta et les 100 000 emplois que la province a perdus au cours de la dernière année. Le sénateur a demandé au ministre Carr si ce dernier pouvait s’engager à faire construire un oléoduc de l’Alberta jusqu’à la côte est ou la côte ouest du Canada afin de stimuler l’économie en difficulté.

 

Le sénateur Percy Mockler, au nom du Canada atlantique, a ajouté que les données scientifiques ont confirmé à maintes reprises que les oléoducs sont plus sécuritaires que les autres modes de transport, et qu’Énergie Est pourra fournir la sécurité énergétique que le gouvernement Trudeau a le mandat d’assurer.

 

En outre, le ministre Carr a donné un aperçu aujourd’hui des intentions du gouvernement Trudeau en répondant aux questions sur l’oléoduc Énergie Est. Il a indiqué que le gouvernement Trudeau devait préparer le secteur à la transition éventuelle des combustibles fossiles vers la technologie verte. Cela démontre les intentions des Libéraux envers la destruction de l’industrie pétrolière au Canada et, en conséquence, de l’économie de nombreuses provinces à travers le pays. En fait, le ministre a dit que si l’on croit entendre parler le ministre de l’Environnement plutôt que le ministre des Ressources naturelles, c’est le fait d’un monde nouveau, c’est qu’on ne peut parler de l’un sans parler de l’autre.

Exprimant les besoins de la côte ouest, le sénateur Richard Neufeld a souligné que l’Agence canadienne d’évaluation environnementale a conclu que le projet d’exploitation du gaz naturel liquéfié de la Pacific Northwest, évalué à 36 milliards de dollars, est peu susceptible de causer des torts irréparables à l’environnement. Il a indiqué que ce projet financé par des fonds privés et prêt à démarrer pourrait créer des milliers d’emplois spécialisés, bien rémunérés, et produire des milliards de dollars en redevances et recettes fiscales pour le gouvernement. Le sénateur Neufeld a demandé au ministre quand il approuverait le projet. Ce dernier a répondu qu’en dépit de l’évaluation de l’Agence, le ministre de l’Environnement évaluait encore les incidences environnementales.

 

Toujours dans le dossier du pétrole, la sénatrice Greene Raine a demandé au ministre Carr pourquoi, lors de l’actuel voyage à Washington, le gouvernement Trudeau a accepté d’être invité à dîner par des groupes qui s’opposent au pétrole tandis que des milliers de personnes au Canada qui travaillaient dans ce secteur ont perdu leur emploi et leur maison.

Les secteurs des forêts, des pêches, des mines, de l’énergie et de l’agriculture étant tous aussi fondamentaux pour l’économie canadienne, la sénatrice Betty Unger a dit au ministre Carr qu’aucune des mesures du gouvernement Trudeau n’a fait augmenter la mise en valeur ou la commercialisation des ressources naturelles et a demandé à quel moment la population pouvait s’attendre à des politiques qui reconnaissent l’importance de ces ressources. Le ministre Carr n’a fait mention d’aucun plan ni d’aucune stratégie susceptibles de démontrer l’importance qu’accorde le gouvernement Trudeau aux ressources naturelles pour le Canada.

 

-30-

Renseignements (médias seulement) : Jenn Gearey

Bureau de l’honorable sénateur Claude Carignan, c.p., leader de l’opposition au Sénat 613-992-0240 – jenn.gearey@sen.parl.gc.ca

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload