Le sénateur Claude Carignan souhaite la bienvenue aux nouveaux sénateurs - Senator Claude Carignan welcomes new senators

November 16, 2016

Le discours prononcé fait foi  - Check against delivery

 

 

Nouveaux sénateurs

 

Sénateur Carignan

 

Le mercredi 16 novembre 2016

 

Honorables sénateurs,

 

Messieurs les Sénateurs et Mesdames les Sénatrices nouvellement nommés, lors de votre première journée sûrement effervescente, vous avez pris place parmi nous sans peut-être remarquer les détails de cette magnifique chambre.

 

Je vous invite à vous laisser envoûter par le charme et la solennité de cette pièce historique phénoménale.

 

There is so much history in this Chamber. For 150 years Senators have gathered, deliberated and debated here. New Senators, you are now part of the 961 Senators who have sat in this Chamber in Canadian history. Congratulations.

 

The faces here change but the raison d’être, an institution of sober second thought, a voice for Canadians no matter what the

 

Government of the day is, and a safeguard for democracy, does not.

 

 

Cependant, certaines choses au Sénat sont appelées à changer pour mieux refléter la réalité. Au cours des dernières années, nous avons apporté des changements essentiels afin de rebâtir la confiance des canadiens envers cette noble institution y compris de nombreux changements administratifs visant à favoriser la transparence, l’efficacité, et la saine gestion de notre institution.

 

Quant à son processus d’élaboration des projets de loi et de son mandat de grand enquêteur de la nation, hérités du modèle de Westminster, il faut que toute modification soit judicieuse et qu’elle préserve la place démocratique du Sénat au sein du Parlement. Nous devons faire preuve de retenue et éviter de modifier les règles simplement pour faire taire d’incessantes demandes de réforme et nous retrouver avec une institution à la fois méconnaissable, incapable de fonctionner, mais surtout amputer de sa mission première d’être un rempart pour la protection des droits des personnes sans voix, des minorités, et des régions contre les abus du gouvernement du jour.

 

Le Premier ministre continue à mettre en œuvre sa vision du changement au Sénat. Il a promis que les personnes nommées ici seraient non alignées, « indépendantes », et que vous alliez voter selon vos principes et non selon l’allégeance de celui qui vous a nommés. Il y aura entre vous et l’actuel gouvernement une certaine distance qui vous laissera voter en toute liberté sur les projets de loi. Le Premier ministre l’a garanti aux Canadiens et aux Canadiennes. Alors votre présence n’a pas pour objectif de favoriser l’agenda du gouvernement en faisant adopter ses projets de loi imparfaits au Sénat.

 

I must say, we are very pleased to have almost a full Chamber again—and will by next week. This is necessary for democracy and providing Canadians with diverse voices from across the country that are representative of their own.

 

La fonction de sénateur s’accompagne de libertés et de responsabilités particulières. Souvent, l’objectif des personnages politiques est centré sur la réélection, mais nous n’avons pas à nous plier à cette exigence. Votre sens de l’éthique et du devoir guide votre conduite et les décisions que vous prenez au nom de la population. Vous êtes sa voix, son messager dans cette enceinte.

 

Louis Brandeis, an American lawyer and Associate Justice on the Supreme Court, once said:

 

“The most important political office is that of the private citizen.”

 

He was right.

 

Vous êtes ici pour représenter la population canadienne. Pour ce faire, vous recueillez ses propos et les portez à l’attention de la chambre et des comités.

 

Restez à l’écoute de vos milieux, des régions que vous représentez, des membres de la communauté que vous fréquentez. N’hésitez pas à rencontrer les canadiens et les canadiennes, et surtout à écouter plus souvent que vous faites de discours. Pour moi, la qualité première d’un représentant est d’écouter.

 

Compte tenu de nos différents parcours – qu’il s’agisse du droit ou des arts, de l’environnement ou des affaires, du génie ou du théâtre – nous allons nous complémenter et servirons tous les Canadiens et les Canadiennes de façon compétente et assidue.

 

We have joining us now, astute Canada-China trade advocate Senator Yuen Pau Woo, who once said of two Chinese pandas who were starting their 10-year visit to Canada, that they would be “a doorway for Canadians to learn more about other aspects of China which are perhaps not quite as cuddly”. Very well observed Senator!

 

Je suis également impressionné par la nouvelle sénatrice Gwen Boniface, première femme nommée commissaire de la Police provinciale de l’Ontario et première femme présidente de l’Association canadienne des chefs de police. Elle a fondé une organisation à but non lucratif exemplaire vouée à la défense des enfants victimes d’exploitation sexuelle. Je vous félicite pour votre approche compatissante.

 

Sénatrice Kim Pate, anciennement directrice exécutive de l’Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry, vous avez dit avant votre arrivée au Sénat que les femmes forment le segment de la population carcérale qui croît le plus rapidement. Il me tarde d’entendre votre opinion dans ce dossier.

 

Nous comptons aussi maintenant le sénateur René Cormier parmi nous. Cet ancien président de la Société Nationale de l’Acadie, l’organisation dirigeante de la promotion des artistes acadiens sur la scène internationale, a travaillé en théâtre ici-même au Centre national des arts. Nous avons hâte de travailler avec le fier Acadien!

 

Senator Patricia Bovey, as an avid art historian you will be in awe walking through this building—that never goes away. Senator Bovey is currently writing her next book: The Western Voice in Canadian Art. We wish you luck with that endeavor, Senator.

 

Senator Nancy Hartling, you will bring a strong voice on women’s issues that we can all absorb. She has spent her life running a non-profit group called ‘Support for Single Parents’.

 

Senator Marilou McPhedran, an esteemed human rights lawyer, I enjoyed reading your story in the media about when you heard you would be appointed…heading home on a bus when your cell phone rang. "Hello, Marilou --- this is the Prime Minister speaking." Those moments you never forget! Congratulations.

 

Également grande protectrice des droits de la personne, la sénatrice Wanda Bernard a changé la prestation des services offerts par les agences de protection de l’enfance aux enfants et aux familles noirs, y compris des modifications législatives mises en œuvre dans la Loi sur les services à l’enfance et à la famille au début des années 90. Elle-même est issue d’une famille de 13 enfants!

 

Dans le domaine juridique, nous accueillons la sénatrice Renée Dupuis, qui a été membre du comité chargé de la révision de la Loi canadienne sur les droits de la personne. Quelle responsabilité importante, et quel défi! Le Sénat s’enrichira de votre présence parmi nous.

 

Un autre juge fait également son entrée au Sénat, le sénateur Howard Wetston. Votre honneur, ce sera un privilège de siéger à vos côtés. J’entendrai avec plaisir vos évaluations juridiques.

 

I must applaud the cultural diversity in the latest waves of appointments. This includes sharp businessman Senator Sarabjit Marwah, former Vice Chairman and Chief Operating Officer of Scotiabank, who was once named one of ‘Toronto Life’s 50 Most Influential People’ in 2013.

 

Nous souhaitons également la bienvenue à la sénatrice Lucie Moncion, très impliquée dans la communauté francophone. Elle a été PDG de l’Alliance des caisses populaires de l'Ontario, dont les actifs ont presque triplé sous son mandat pour atteindre 1,4 milliard de dollars. Une autre femme d’affaires avertie qui se joint à nous!

 

We also have with us now Senator Diane Griffin, a leader in conservation and former PEI provincial deputy minister of environmental resources, and the author of ‘Atlantic Wildflowers’. She will definitely add a greener thumb to the Senate Chamber!

 

Sénateur Tony Dean, ancien professeur à l’École de politiques publiques et de gouvernance, nous vous souhaitons la bienvenue et saluons les connaissances que vous avez acquises dans votre poste de secrétaire du Cabinet de Dalton McGuinty.

 

In 2013, Prime Minister Justin Trudeau made it clear that he thought the Senate had a very significant purpose. He defended the Senate as a necessary counterweight to the elected House of Commons and praised most senators for doing “extraordinary work.”

 

“To want to abolish it is demagoguery,” he said. “We'll have to improve it.”

 

On January 29, 2014, when the Prime Minister expelled his Senators from his Liberal caucus, he said that he believed there were two problems with the Senate: partisanship and political patronage. He also said that if he was elected Prime Minister he would commit to reform the Senators’ appointment process to ensure that the Senate would once again become independent and a place of sober second thought on public policy.

 

Il a aussi dit, comme le citait The Telegram le 30 janvier 2014,que si le Sénat sert à quoi que ce soit, c’est à contrôler le pouvoir extraordinaire du Premier ministre et de son Cabinet, surtout dans le cas d’un gouvernement majoritaire.

 

Je suis confiant que les nouveaux sénateurs vont respecter dans notre enceinte les sages paroles du Premier ministre.

 

Lors des élections de 2015, on retrouvait dans la plateforme électorale du Parti libéral du Canada cet engagement formel, et je cite : « Le statu quo n’est pas une option : le Sénat doit changer. Nous devons mettre fin à la nature partisane du Sénat. »

 

Par ses déclarations, le Premier ministre vous invite à une seule loyauté, celle envers la population canadienne pour qui nous accomplissons notre travail. Par ses déclarations, le Premier ministre vous invite aussi à être indépendant, indépendant de lui, même s’il vous a nommé.

 

J’imagine qu’aucun sénateur ne favorisera aveuglément certains projets de loi qui viendront de ce gouvernement qui vous a nommés au Sénat. Vous ne devrez pas non plus défavoriser aveuglément les projets de loi qui pourraient émerger des groupes d’opposition. Vous devrez évaluer chaque projet de loi selon son mérite et ses bienfaits pour la population canadienne en tenant compte des intérêts des régions et des minorités.

 

Vous avez été choisi, selon le Premier ministre, pour votre mérite et non pas par favoritisme politique. C'est à vous, maintenant, honorables nouveaux collègues, de nous en faire la démonstration.

 

Quant à nous, nous sommes déjà à l’œuvre afin de vous accueillir et de modifier la composition de nos comités pour vous permettre de jouer pleinement vos rôles respectifs dans le respect de notre grande tradition.

 

Vous avez tous sans conteste des feuilles de route impressionnantes et vous méritez de siéger parmi nous. Je serai heureux de vous côtoyer, de débattre avec vous et de peser vos opinions sur les divers enjeux abordés en comité.

 

The Senate is the Chamber of Sober second thought, a “quality control” if you will. A second look at things can pick up legislative gaps, constitutional impasses, mistakes, or suggested amendments that make legislation more valuable.

 

We are all activists here. As US politician Ross Perot once said:

 

“The activist is not the man who says the river is dirty. The activist is the man who cleans up the river.”

 

Il me tarde de travailler avec vous tous et toutes.

 

Merci, and once again, congratulations and welcome to the Senate of Canada.

 

 

-30-

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload