Les sénateurs Carignan, Boisvenu et Batters en visite à Washington afin d’échanger avec de hauts dirigeants américains des conséquences de la légalisation du cannabis au Canada.

April 4, 2018

Communiqué de presse

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Les sénateurs Carignan, Boisvenu et Batters en visite à Washington afin d’échanger avec de hauts dirigeants américains des conséquences de la légalisation du cannabis au Canada.

 

Washington, D.C. le 4 avril 2018 – Trois sénateurs conservateurs canadiens, tous membres du Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles, rencontrent aujourd’hui différents hauts dirigeants américains afin de s’informer des conséquences prévisibles de la légalisation pour les Canadiens voyageant aux États-Unis.

Insatisfaits par l’absence de réponses des autorités canadiennes à ce sujet et devant  l’ambiguïté que les ministres du cabinet Trudeau ont entretenu lors de leurs témoignages devant divers comités sénatoriaux, les sénateurs Carignan, Boisvenu et Batters ont décidé de se rendre à Washington afin de mieux saisir la perspective américaine face à cet enjeu canadien. Ils ont rencontré des conseillers de haut niveau de l’administration du Président Trump, notamment le Procureur général des États-Unis, Monsieur Jeff Sessions ainsi que  des hauts fonctionnaires du Bureau de la stratégie, des politiques et des plans du Département de la Sécurité intérieure (DHS) et du Bureau des opérations sur le terrain des douanes et de la protection des frontières des États-Unis et en terminant les sénateurs ont rencontré les représentant du Groupe SAM (Smart Approaches to Marijuana).

 

Les sénateurs ont abordé avec les autorités américaines les questions liées à la sécurité aux frontières, au marché illicite, aux conséquences pour les Canadiens consommateurs de marijuana, les risques encourus pour les voyageurs ayant une petite quantité de cannabis sur eux, le commerce transfrontalier, incluant le commerce du cannabis par la poste, les problématiques liées aux camionneurs et la sécurité dans les transporteurs publics.

 

Le sénateur Claude Carignan, critique des projets de loi C-45 et C-46,  a déclaré miser sur ce voyage éclair afin d’obtenir des réponses claires aux questions soulevées par la légalisation du cannabis en lien avec les relations canado-américaines. « L’enjeu des frontières est très important et nous ne devons ni ne pouvons en faire fi. Lorsque nous questionnons le gouvernement canadien à ce sujet, nous avons droit à des réponses obscures et vagues qui ne nous satisfont pas.  Notre rôle, comme législateurs, est de mesurer tous les impacts du projet de loi C-45, et c’est ce que nous faisons aujourd’hui en rencontrant les hauts dirigeants du département de la Sécurité intérieure des États-Unis. »   

 

Pour sa part, le sénateur Boisvenu, vice-président du Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles, a souligné que « nous sommes allés à Washington pour trouver des réponses claires aux questions des travailleurs et des touristes canadiens, incluant les familles, qui traversent les frontières. Devant les réponses vides de contenu et la cassette des libéraux, il fallait aller chercher des faits concrets et véridiques à la source ».

En conclusion, la sénatrice Denise Batters, a soutenu que « La légalisation de la marijuana au Canada pourrait avoir de profondes répercussions sur notre interaction avec notre voisin et ami le plus proche, les États-Unis. En étudiant ce projet de loi, les sénateurs conservateurs ont découvert de nombreuses conséquences imprévues résultant de l’empressement du gouvernement Trudeau à mettre en œuvre ces mesures. Nous sommes ici pour approfondir et discuter de quelques-unes des conséquences internationales avec notre plus important partenaire commercial. ».

 

-30-

Source : Cabinet du Sénateur Claude Carignan C.P.

Information et contacts:

Jacques Hébert, Directeur des affaires parlementaires, bureau du sénateur Carignan

 514-229-5440,  jacques.hebert@sen.parl.gc.ca

 Maryam El-Akhrass, Adjointe aux communications, bureau du sénateur Boisvenu

613-943-4030, maryam.el-akhrass@sen.parl.gc.ca

 Lana Fawcett Helman, Directrice des affaires parlementaires, bureau de la sénatrice Batters, Q.C.

613-617-1894, lana.fawcetthelman@sen.parl.gc.ca

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload