Commentaire du sénateur Claude Carignan sur le reportage de l’émission Découverte sur l’impact du cannabis sur la conduite automobile

February 20, 2017

 

Commentaire du sénateur Claude Carignan sur le reportage de l’émission Découverte sur l’impact du cannabis sur la conduite automobile

 

Voici un lien vers un excellent reportage de Découverte sur l’impact du cannabis sur la conduite automobile. Ce reportage scientifique démontre comment le cannabis affaiblit les facultés cognitives, dont l'attention et la coordination.

 

Le Canada est en retard par rapport aux nombreux pays qui utilisent des appareils de détection des drogues en bordure de route, notamment l’Australie, l’Allemagne, la France, la Belgique, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni ainsi que quelques États américains.

 

Mon projet de loi S-230  comblerait cette lacune et donnerait aux forces policières des outils efficaces pour détecter la conduite avec les facultés affaiblies avant que ne surviennent les accidents, les blessures et les morts.

 

Le reportage de Découverte évalue les différents outils disponibles sur le marché pour détecter la présence de drogues dans l'organisme et mesurer leur quantité . En ce qui concerne la quantité, les experts du reportage sont d’avis que les tests sanguins demeurent le meilleur moyen pour mesurer la quantité de THC dans le cerveau.  J’aimerais ajouter que les tests sanguins sont permis mais rarement utilisés au Canada en raison de leur aspect invasif. Par ailleurs, l'analyse en laboratoire des échantillons de salive prélevés à l’aide d’un deuxième test salivaire peut également permettre d'estimer, comme l’urine, le niveau de THC présent dans le corps d’un individu. Les appareils de détection, qui seraient autorisés par ce projet loi, permettraient aux policiers d’agir plus rapidement en bordure de route afin de détecter la présence d’une intoxication. En détectant plus rapidement l’intoxication, les autorités seront mieux en mesure d’obtenir des prélèvements plus représentatifs des taux d’intoxication car, comme pour l’alcool, le corps absorbe le THC de la marijuana très rapidement. Le journaliste Louis Blouin de Radio-Canada décrit bien le fonctionnement de ces appareils de détection de drogues en bordure de route : Article disponible ici

 

Le projet de loi S-230 a été adopté à l'unanimité au Sénat et est maintenant à l’étape de la première lecture à la Chambre des communes. Le député Alain Rayes a accepté d’être le parrain de ce projet de loi.  

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload